D’un océan à l’autre en vélo à bras pour faire connaître Mira

31 août 2012
JEAN-FRANÇOIS NÉRON
Le Soleil

Le Lévisien Michel Garant a traversé le Canada avec son chien Mollo afin d'amasser des fonds pour la fondation Mira. LE SOLEIL, PASCAL RATTHÉ

(Québec) Traverser le Canada sur un vélo à bras. C’est l’exploit accompli par Michel Garant, un homme paraplégique de Lévis, afin d’amasser des fonds pour la Fondation Mira.

Depuis qu’il a quitté Vancouver le 9 juin, le Lévisien de 55 ans, accompagné de son chien d’assistance Mollo, a parcouru plus de 7300 kilomètres d’un océan à l’autre. Paralysé des aisselles aux pieds depuis un accident de planche à neige en 2004, M. Garant a vu son quotidien changer il y a trois ans lorsque Mollo est entré dans sa vie.

«Je voulais faire connaître Mira à travers le Canada. C’est une fondation qui me tient à coeur. Mon chien m’aide tous les jours. Par exemple, il rapporte des objets tombés par terre. Mais aussi, c’est devenu mon compagnon.»

M. Garant ne s’est pas lancé dans l’aventure tête baissée. «Je me suis entraîné. En 2011, j’ai fait le tour de la Gaspésie, 1200 kilomètres en 14 jours. Après, j’ai voulu en faire plus. C’est comme ça que le projet a germé», explique celui qui ne considère pas la traversée plus difficile qu’il l’imaginait. «Il faut aussi se préparer mentalement. C’est ce que j’ai fait aussi», ajoute-t-il.

Le périple a permis de recueillir à ce jour 76 000 $. Au-delà de pouvoir dire mission accomplie, le cycliste retiens de son périple «la chaleur humaine des gens rencontrés».

Heureux hasard

À cela s’ajoutent de multiples anecdotes. «Je me rappelle du jour où j’avais besoin d’une clé pour réparer une pièce de mon vélo à bras. Malheureusement, je n’avais pas cette clé sur moi! Imaginez-vous que j’en ai trouvé une sur le bord de la route. Je l’ai essayée et elle était de la bonne grandeur. Quel hasard!» s’exclame-t-il.

Pour la fondation d’origine québécoise, le projet représente la possibilité après 30 ans d’existence de se faire connaître ailleurs au pays. Mira dresse chaque année 150 chiens-guides et d’assistance au coût de 30 000 $ chacun.

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/societe/201208/30/01-4569831-dun-ocean-a-lautre-en-velo-a-bras-pour-faire-connaitre-mira.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_la-capitale_577_section_POS2



Commentaires

commentaires