Jean-Léon Laverdière

Originaire de Sainte-Claire de Bellechasse au Québec, Jean-Léon Laverdière vit une retraite paisible sur sa terre natale.  Friand des bons petits plats du terroir, il décide de suivre une formation en cuisine professionnelle. Pendant 17 ans, il occupera les fonctions de chef de cuisine. Il sera même aux fourneaux de la Villa Prévost, résidence pour personnes âgées de Sainte-Claire. Puis en 1986, sa carrière connait un nouveau tournant : adieu les crèmes brûlées; il devient conseiller syndical à la santé pour le Syndicat québécois des employées et employés de service, section locale 298 de la F.T.Q., et ce jusqu’en 2005. Cette année-là, il devient retraité à plein temps. Une occupation qui lui convient très bien.

Grand amateur de plein air, de camping, de pêche, de moto, de voyages et de menuiserie, Jean-Léon a des journées bien remplies.

Partageant un bon nombre de passions, il n’est pas étonnant que Jean-Léon et Michel Garant soient devenus bons amis et qu’une belle complicité se soit installée entre eux. La nature, les activités de plein air, ils adorent.

Quand Michel lui a parlé de son projet de traversée du Canada pour la Fondation Mira, Jean-Léon s’est tout de suite porté volontaire pour l’accompagner et conduire sa maison motorisée. Il est admiratif devant le courage et la détermination de Michel. Il n’aurait manqué pour rien au monde l’occasion de l’aider et de le soutenir moralement pendant cette épopée. Pour Michel, ce sera aussi un périple des sens, car son compagnon sera également son cuisinier attitré et lui fera découvrir ses créations culinaires à chaque étape du parcours.



Commentaires

commentaires