Monter, monter et encore monter

Mercredi 20-06-2012

Départ de Golden à 8 h 40.  Avant de se diriger vers le Lac Louise, Michel prend quelques minutes pour aller saluer la montagne de ski Kicking Horse en souvenir de belles vacances passées en famille en 2003 avant son accident. Un homme se promenant dans les parages accepte gentiment de prendre Michel en photo devant la montagne.  Un beau souvenir à ramener chez-lui.

Michel pensait que le pire était passé. Eh non! Aujourd’hui, il aura besoin d’une bonne dose de courage, car à part une descente de trois à quatre kilomètres sur des routes sinueuses, tout ce qu’il verra devant lui seront des montées.  Monter, monter et encore monter.

En petites vitesses, on a le temps d’admirer la nature et les animaux sauvages.  Au départ de Golden, Michel aperçoit un bouc des montagnes.  Génial! Puis, il passe un wapiti, un chevreuil, cinq chèvres blanches de montagne dont une avec son petit, un ours et un grand nombre de chiens de prairie.  Au pied des magnifiques montagnes Rocheuses, tout semble petit.  Même nous sommes bien petits devant la nature.

Michel s’arrête quelques minutes  57 kilomètres plus loin à Field, mignon petit village d’environ 130 habitants.  Au centre d’information, on nous avise que Michel doit passer le de col du Cheval-qui-Rue (également connu sous le nom de col Kicking Horse).  Situé à 1 647 mètres d’altitude, ce col est à la frontière entre l’Alberta et la Colombie-Britannique ainsi qu’aux limites entre les parcs nationaux de Banff et Yoho.  Une autre montée de 9 à 10 kilomètres avant de traverser la ligne continentale de partage des eaux (Continental Divide) pour se retrouver dans le parc national de Banff.  Il s’agit de la ligne en Amérique du Nord qui sépare les eaux qui se déversent dans l’océan Atlantique de celles qui se déversent dans l’océan Pacifique. Michel  est parti avant que Fabienne ne puisse lui donner cette information.  C’est probablement mieux ainsi.

Michel s’arrête au village de Lake Louise en bordure de l’autoroute n0 1 à 16 h 15, fatigué mais heureux d’avoir parcouru 88 kilomètres de plus.

Michel devait prendre la journée de congé, mais il a décidé de ne prendre qu’une demi-journée. Il en profite pour aller visiter le lac Louise et le lac Moraine avec ses compagnons de route Jean-Léon et Fabienne. Après cette petite excursion, il reprend la route en direction de Banff et parcourra 55 kilomètres ce jour-là.  Demain, il prévoit prendre une autre demi-journée.



Commentaires

commentaires