Sur la ligne de départ

Message de Michel en date du vendredi 8 juin, juste avant le début de son grand défi :

Jean-Léon, Mollo et moi sommes partis de Québec le 2 juin et arrivés à Vancouver le 8 juin à 11 h. Ce voyage de 5 000 kilomètres s’est déroulé sans incident, mis à part un arrêt forcé de plus de 24 heures à Golden, C.-B., en raison d’un important glissement de terrain.

Vu que le grand départ est prévu au parc Stanley le 9 juin, nous sommes partis en éclaireurs. Nous nous sommes vite aperçus que pour s’y rendre, il fallait passer par le centre-ville de Vancouver. Il n’en est pas question. C’est trop dangereux. Il va donc falloir choisir un autre endroit. Bon, maintenant, il est temps que Mollo et moi allions nous aérer un peu. Nous allons en profiter pour faire de l’exercice dans un cadre magnifique. Quelques kilomètres ne nous feront pas de mal après avoir passé tant de jours assis. Le départ, c’est pour demain.

En chemin, Jerry, un paraplégique comme moi, s’est arrêté pour faire un brin de causette quand il a vu ma photo sur le véhicule motorisé. Il n’était pas peu fier de voir un paraplégique entreprendre la traversée du Canada à vélo à bras. Jerry a promis d’en parler autour de lui pour nous faire de la publicité. Une petite surprise m’attendait au parc Stanley aujourd’hui : des amis de ma belle-sœur Fabienne.

Un grand merci à Martine Gilbert, à Gaétan Turgeon, à leur fils Étienne et à la maman de Gaétan d’avoir fait le déplacement pour venir me saluer. C’est vraiment très gentil de votre part.

Et le point de départ dans tout ça? Bon, la décision est prise, nous partirons de Port Coquitlam demain matin!

La vie est belle et vaut la peine de la vivre pleinement.



Commentaires

commentaires