Un bel accueil pour un bel exploit

4 septembre 2012
Par Érick Deschênes
icilevis.com

Le Lévisien Michel Garant a reçu tout un accueil jeudi dernier alors qu’une cinquantaine de personnes se sont réunies au parc Saint-Laurent à Lévis pour le féliciter après qu’il ait parcouru le Canada en entier en vélo à bras.

«Que ce soit ce soir avec ce bel accueil ou tous les gens que j’ai rencontrés durant mon périple, j’ai pu constater la chaleur humaine de ces gens. C’est juste magnifique», a partagé Michel Garant lors de son arrivée à Lévis la semaine dernière.

Rappelons qu’afin d’amasser des fonds pour la Fondation Mira, le Lévisien a décidé de traverser le Canada en entier par ce moyen de locomotion en compagnie de son chien d’assistance Mollo. En effet, depuis 2004, M. Garant est paralysé des pieds jusqu’aux aisselles après avoir effectué une mauvaise chute en planche à neige et a obtenu l’aide de la Fondation Mira.

Une farce qui devient un projet

Toutefois, même s’il a continué de pratiquer des sports malgré sa paralysie, jamais Michel Garant ne se doutait à l’époque qu’il allait réussir l’exploit. À la suite d’un périple similaire autour de la Gaspésie, c’est finalement sa nièce, Valérie, qui a fait germer l’idée de ce défi en félicitant avec humour son oncle.

«Traverser le Canada en entier, ça ne m’était jamais venu à l’idée. Lorsque je suis revenu à Lévis après avoir parcouru la Gaspésie en vélo à bras, Valérie m’a dit ‘’Bravo mon oncle, à quand le Canada ! ‘’ À partir de là, l’idée m’a restée dans la tête et je me suis lancé ce défi», s’est-il rappelé.

D’ailleurs, Michel Garant ne pouvait cacher sa fierté après avoir accompli son exploit. «J’ai vraiment travaillé fort pour y arriver notamment en parcourant deux fois la Gaspésie, a-t-il mentionné. Après avoir parcouru plus de 7 150 kilomètres et avoir vécu toute une aventure, je peux dire mission accomplie.»

Encore loin de l’objectif

Même si grâce à son aventure Michel Garant a pu amasser près de 77 000$ pour la Fondation Mira, l’objectif visé de 150 000$ par le Lévisien reste toutefois encore loin d’être atteint. Pour lui, il est primordial que son défi permette de former cinq chiens Mira qui coûtent chacun 30 000$ à former.

«Actuellement, nous pourrons former deux chiens et demi grâce aux dons. J’ai bien confiance d’atteindre l’objectif de 150 000$ parce que ces chiens sont vraiment utiles pour les personnes qui en ont besoin. Par exemple, Mollo m’aide beaucoup. Il m’évite beaucoup de coup de roues et c’est un bon compagnon», a imagé M. Garant sur l’importance de l’atteinte de l’objectif.

Et ce périple pourrait être possiblement amener un autre défi pour Michel Garant alors qu’il songe refaire le même trajet en sens inverse.

Soulignons finalement que les personnes désireuses d’envoyer un don à Michel Garant à la suite de son périple peuvent le faire au www.michelgarant.ca.

 

Sur la photo : Les proches et les amis de Michel Garant ont accueilli le Lévisien au parc Saint-Laurent jeudi dernier après son périple de plus de 7 150 kilomètres en vélo à bras d’un océan à l’autre.

 

http://www.icilevis.com/fr/accueil-lecture.aspx?sortcode=1&id_article=6828



Commentaires

commentaires